FLUIDE AQUEUX DE NETTOYAGE ET DE DESINFECTION

Domaines d’ application

JEFFANET est généralement utilisé pour nettoyer et désinfecter, non seulement les bacs, mais également les conduites d’arrosage et de recyclage des machines-outils.
L’action des composants bactéricides et fongicides, alliés à un produit de base spécialement élaboré, permet, par sa mouillance et son haut pouvoir détergent, d’assurer un nettoyage et une désinfection totale des machines.

La fréquence de nettoyage des bacs et circuits est fonction :
– du pourcentage de l’émulsion ou de la solution qui équipait le bac
– de la charge de travail de la machine-outil
– de la nature des matériaux usinés
– de l’importance des fuites d’huile : hydraulique, mouvement, glissière.

C’est l’ensemble de ces paramètres qui provoque la pollution des émulsions ou solutions contenues dans les bacs des machines, en faisant progresser la population bactérienne et fongique.
Pour remédier à cet état de fait, nous conseillons vivement de procéder à un traitement au JEFFANET au moins une fois par an, et si possible, deux fois.

MODE D’EMPLOI

MACHINES FORTEMENT POLLUEES
1. vidanger totalement l’émulsion et la solution contenue dans le bac
2. remplir au moyen d’une émulsion à 5 % de JEFFANET
3. faire tourner le circuit de recyclage pendant 3 à 4 H., afin de laisser le temps d’émulsionner tous les agglomérats, boues et graisses pouvant subsister dans les différents recoins du bac, ainsi que dans les conduites
4. vidanger totalement
5. rincer à l’eau claire. Cette phase est très importante car elle permet de supprimer l’action des émulgateurs et tensio-actifs qui risqueraient d’être à l’origine de phénomènes de moussage, lors du remplissage avec la nouvelle émulsion ou solution.

TOXICOLOGIE – HYGIENE ET SECURITE

JEFFANET est formulé à partir de bases nobles, de première extraction, à l’exclusion de tous produits de régénération.

De plus, conformément à REACH :

Registration – Evaluation – Autorisation – CHemicals

ainsi qu’à la réglementation CLP, nous avons également proscrit l’utilisation de substances :

– classées CMR (cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction),
– ou reprises dans la liste des substances candidates à l’autorisation publiée sur le site de l’Agence Européenne de Produits chimiques.

Pour plus d’informations veuillez nous contacter